L'En Dehors quotidien anarchiste individualiste

Soutien
Vous pouvez aider à régler les frais d'hébergement sur le serveur, en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors


Rubriques

Liens

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Archives par rubriques

L'En Dehors


Lundi (01/09/14)
Les soutiens se multiplient pour sauver la zone humide du Testet


Lu sur Reporterre : "Après les affrontements de la semaine passée, la mobilisation ne faiblit pas sur la zone humide du Testet, dans le Tarn, pour contrer le projet de barrage. Tandis que trois résistants poursuivent une grève de la faim, les occupants de la zone se préparent à l’assaut policier et à la tentative de déboisement, prévue pour ce lundi 1er septembre.

Lire la suite ici

Mis en ligne par endehors, a 20:18 dans la rubrique "Ecologie".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


POLITIQUE DE L’OFFRE /POLITIQUE DE LA DEMANDE
A écouter les experts en économie, c'est-à-dire ceux qui participent, en appui des politiciens, à la fabrication de l’ « opinion publique », le choix d’une politique économique serait entre ces deux options. Pourtant à y regarder de plus près, les choses sont plus complexes.
Mis en ligne par Patrick Mignard, a 20:06 dans la rubrique "Pour comprendre".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Dimanche (31/08/14)
Riberalta (Bolivie): une opération d’expulsion tourne à l’émeute, les locaux d’une télé locale sont mis à sac !
2014-08-27_Bolivia_Riberalta_destruccion

Lu sur [Squat!net] : "Mercredi 27 août, des habitant-e-s du quartier de Villa Fabiola, à Riberalta, en Bolivie, ont résisté activement à une expulsion de terrains et d’habitations squattés. Au moins une cinquantaine de familles étaient visées par cette intervention policière.

Face au refus des habitant-e-s de quitter leurs domiciles, les flics ont balancé des gaz lacrymogènes, provoquant notamment une fausse couche chez une voisine, et plus largement la colère dans tout le quartier.

La révolte s’est répandue assez rapidement, et plusieurs outils du pouvoir ont été attaqués: entre autres choses, une moto de police a été incendiée, et du matériel de la télévision du Canal 9 a été détruit. Le propriétaire de ce Canal 9 étant le même que celui des terrains expulsables… Les locaux de la télé ont également subi un incendie, le Canal 9 étant forcé de suspendre toutes ses émissions.

Pendant les affrontements, plusieurs journalistes ont été attaqués et leur matériel dérobé.

Lire la suite ici

Mis en ligne par endehors, a 20:57 dans la rubrique "International".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Les cadeaux et aides des gouvernements aux grandes banques privées
Lu sur CADTM : "Les aides des gouvernements consistent en garanties et en injections de capitaux afin de recapitaliser les banques. Pour la période d’octobre 2008 à décembre 2011, 1 174 milliards d’euros (soit 9,3 % du PIB de l’UE |1|) de garanties ont été accordées par les gouvernements de l’Union européenne pour assumer les dettes bancaires en cas de nécessité. Il faut y ajouter 442 milliards d’euros (3,5 % du PIB de l’UE) d’injections de capitaux publics dans le capital des banques. En 2012 et en 2013, les recapitalisations ont continué : environ 40 milliards d’euros en Espagne rien qu’en 2012, plus de 50 milliards d’euros en Grèce, une vingtaine de milliards d’euros à Chypre, 4 milliards d’euros supplémentaires pour Dexia en Belgique, 3,9 milliards d’euros pour Monte dei Paschi en Italie, 3,7 milliards d’euros aux Pays-Bas pour la banque SNS, 4,2 milliards d’euros au Portugal, sans oublier l’Irlande, la Slovénie, la Croatie. La quasi faillite de la principale banque portugaise Banco Esperito Santo en juillet 2014 a également un coût pour l’État portugais. Il faut préciser que ces aides directes apportées par les gouvernements l’ont généralement été sans que soit exigée en contrepartie l’entrée des représentants des États dans les conseils d’administration des banques en vue de contrôler l’utilisation des fonds mis à disposition |2|.
Lire la suite ici
Mis en ligne par endehors, a 20:41 dans la rubrique "Economie".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Samedi (30/08/14)
Réaction du collectif Jeudi Noir aux annonces de Manuel Valls : "sans déconner ?"
Le collectif Jeudi Noir est abasourdi devant l'immense régression que constitue le plan de relance du bâtiment annoncé le 29 août 2014 par le Premier ministre. On avait rarement en si peu de mots enterré autant de promesses et offert autant de cadeaux aux riches, à leurs enfants et à la rente immobilière, enfonçant d'autant plus la tête des autres sous l'eau.

Qu'on en juge :

- L'encadrement des loyers, qui était pourtant bien léger, est quasiment enterré, sous la forme d'une expérimentation à Paris intramuros avant son abandon probable en rase campagne dans les mois qui viennent.

- La Garantie universelle des loyers est aux oubliettes des réformes à peine ébauchées, limitée aux jeunes sans que soit pour autant supprimée la caution parentale. C'est un retour en moins bien au dispositif Locapass que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître et que les autres ont déjà oublié parce que c n'était pas franchement inoubliable.

- Le dispositif fiscal "Duflot", rebaptisé "Pinel", permettra à de riches parents de construire un appartement pour leurs riches enfants, avec une aide de l'Etat pouvant aller jusqu'à... 54 000 euros ! Oui oui, 54 000 euros payés par la TVA, les impôts, par vous et moi, par nous quoi, pour récompenser des familles assez riches pour se payer un deuxième ou un troisième logement pour y loger leurs enfants. Cela représente à peu près une vie entière d'impôts sur le revenu d'un salarié moyen.

- Les familles assez aisées pour effectuer une donation d'un terrain constructible ou d'un logement à leurs enfants auront droit à un abattement supplémentaire (en plus de tous les abattements qui existent déjà, hein) de 100 000 euros. Vous avez bien lu : 100 000 euros.

Ces annonces incroyables renforceront encore un peu plus le gouffre qui se creuse entre les quelques familles riches et le reste de la population qui galère pour trouver un logement pas trop cher ni trop pourri.

Ca méritait bien une standing ovation !
Mis en ligne par endehors, a 20:00 dans la rubrique "Actualité".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


24 août 1944-24 août 2014
Lu sur le blog de Floréal : "Curieuse démocratie… Ceux-là mêmes qui, il y a deux ans, furent interdits de séjour sur la place de l’Hôtel-de-Ville de Paris pour la cérémonie célébrant l’anniversaire de la libération de la capitale ont cette année été conviés, à travers l’association 24 août 1944, à participer tout à fait officiellement à l’hommage rendu aux combattants espagnols de la Nueve, qui furent les premiers à entrer dans Paris pour en chasser les occupants nazis. Dangereux anarchistes embarqués sans ménagement au commissariat par la flicaille de M. Valls en 2012, ils sont devenus suffisamment fréquentables pour figurer ce 24 août 2014 au côté de Mme Hidalgo, maire de Paris, et de M. Kader Arif, ministre délégué aux Anciens Combattants.
Si plusieurs discours ont pu être tenus à cette occasion par les camarades libertaires, le retard pris dans l’organisation de l’événement n’a pu permettre que soit prononcée l’allocution finale.
Lire la suite ici
Mis en ligne par endehors, a 19:50 dans la rubrique "Actualité".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Vendredi (29/08/14)
Jacoblog : Demander le programme !
Le Jacoblog continue en dehors des sentiers battus a nous faire découvrir Alexandre Jacob,le bagne,l'anarchisme individualiste et nos compagnons(es). 
Excellent travail réaliser par Jean Marc Delpech qui nous restitue avec brio notre mémoire et celles de nos compagnons(es).
Lire ici
Mis en ligne par revolte, a 21:21 dans la rubrique "Actualité".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Pourquoi vous ne saurez rien sur le fichier Sirex (ni sur d’autres)
Lu sur Rue 89 : "L’existence de Sirex est connue mais ses finalités, qui touchent à la Défense française, restent secrètes : ce nouveau fichier peut légalement se passer de publicité.
Le week-end dernier, un nouveau fichier a vu le jour. Félicitations à la maman, la Direction de la protection et de la sûreté de la Défense (DPSD), qui se porte bien. Elle l’a baptisé Sirex, du nom d’un insecte eurasien « dont la larve ronge le bois en creusant des galeries dans diverses espèces d’arbres, ainsi que dans le bois abattu et dans les charpentes », d’après Wikipédia. Charmant.
Lire la suite ici
Mis en ligne par endehors, a 20:53 dans la rubrique "Actualité".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Les aides massives des banques centrales aux grandes banques privées
Lu sur CADTM : "Depuis l’éclatement de la crise bancaire en 2007, les banques centrales des pays les plus industrialisés prêtent massivement aux banques à des taux d’intérêt très bas afin d’éviter des faillites, permettant aux grandes banques qui en bénéficient d’économiser des sommes considérables en termes de remboursement des intérêts.

La Fed achète massivement aux banques des États-Unis des produits structurés hypothécaires, la BCE n’achète pas jusqu’ici de produits structurés mais elle accepte que les banques les déposent comme collatéraux, autrement dit comme garantie, des prêts qu’elle leur octroie.

Les gouvernements, quant à eux, apportent leurs garanties et injectent massivement des capitaux afin de recapitaliser les banques.

Les banques systémiques savent qu’en cas de problème, du fait de leur taille et du risque que représenterait la faillite de l’une d’elles (« too big to fail »), elles pourront compter sur le soutien des États qui les renfloueront sans sourciller.

Les gouvernements empruntent sur les marchés financiers en émettant des titres de la dette publique souveraine. Ils confient la vente de ces titres aux grandes banques privées. Les banques bénéficient par ailleurs de baisse d’impôts sur les bénéfices.

De plus, au sein de la zone euro, les banques jouissent du monopole du crédit destiné au secteur public.

Lire la suite ici

Mis en ligne par endehors, a 20:46 dans la rubrique "Economie".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Jeudi (28/08/14)
L’affaire des microscopes qui tuent

Lu sur Planète sans visa : "Dans un labo de Lyon, les scientifiques ramassent des cancers à la pelle, entre 27 et 55 ans. Que se passe-t-il ? Officiellement, rien. En réalité, beaucoup de choses.

L’édifiante affaire des cancers groupés commence par un communiqué du groupe de critique sociale Pièces et main d’œuvre (PMO, http://www.piecesetmaindoeuvre.com). Le 15 juillet dernier, PMO annonce une épidémie de cancers dans un laboratoire de l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Lyon, l’une des six écoles d’un pôle public de formation d’ingénieurs.

PMO, connu pour la vivacité de ses positions – notamment contre le « progrès » technologique -, n’aurait peut-être pas suffi, à lui seul, à intéresser qui que ce soit. Mais le texte est accompagné d’un courrier interne très flippant. Adressé aux personnels de l’INSA, il est signé Marie-France Joubert, directrice de l’Institut Lumière Matière (ILM), dont les travaux se mènent au sous-sol, au laboratoire de microscopie électronique du Clym (Centre lyonnais de microscopie).

Lire la suite ici

Mis en ligne par endehors, a 19:26 dans la rubrique "Ecologie".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Territoires : entre dépossession et exclusion.
Le réseau hexagonal No Pasaran, initie une réflexion globale sur les enjeux liés au territoire. Lieu d’exclusion, à travers la militarisation des frontières et la traque faite contre les êtres humains qui ne disposent pas du bon bout de papier, le territoire est aussi un espace dont on est dépossédé au quotidien, notamment à travers le lancement de grands projets inutiles et imposés, à l’image de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes. Toutefois, depuis une décennie, on constate que cette dépossession rencontre de plus en plus de résistances sur toute la surface du globe ...

Retrouvez sur cette page toutes les initiatives et documents de réflexion : http://nopasaran.samizdat.net/spip.php?article2126

Le 4 pages, à télécharger sans modération :
Image

Réseau No Pasaran
www.nopasaran.samizdat.net
nopasaran@samizdat.net
21 ter rue Voltaire, 75011 Paris

Mis en ligne par fabou89, a 19:11 dans la rubrique "Actualité".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Mercredi (27/08/14)
454 sans-abri morts en 2013 en France, dont 15 enfants
Lu sur Libération : "Le collectif les Morts de la Rue a comptabilisé les décès de sans domicile fixe en 2013. Pour les SDF, la mort survient souvent plus tôt et elle est plus violente.
Au moins 454 personnes sans domicile fixe sont décédées en France en 2013, dont 15 enfants de moins de 15 ans, selon le bilan final du collectif les Morts de la Rue, qui comptabilise toute l’année ces décès. Ce recensement n’est pas exhaustif, souligne le collectif, qui recueille les informations via les associations, les services du 115 ou du samu social, les foyers d’hébergement, les pompiers, les travailleurs sociaux, certains services de police, les particuliers, les hôpitaux, les mairies ou encore les pompes funèbres.
Lire la suite ici
Mis en ligne par endehors, a 20:36 dans la rubrique "Actualité".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Articles suivants



A l'affiche