Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
...
Dimanche (11/01/04)
other
http://ac-col-ade.joueb.com

[je virerai celui-là dans quelques temps]
Illicitement gravé par : ac-col-ade, a 17:02 sur la face C d'un disque rayé des biteulzes.
En savoir plus (la chose, +lire les 0 réactions)
Vendredi (09/01/04)
la pitite étwale noire
comme celle que j'ai fait sur ma main.

pitite étwale.
les gens me regardent en souriant. Pas tous. Pas tout le temps.
Certains. Quelquefois.
Je suis un petit truc, qui sautille un peu tout le temps [même en marchant... :)], qui sourit sans rire trop fort, prete à faire de la corde à sauter dans le couloir, souvent à faire des trucs qui parait-il nous ridiculisent, à faire un peu n'importe quoi en somme. Et à dire un paquet de conneries aussi. Je suis celle-là, un peu insouciante, un peu intouchable, pas vraiment lointaine, pas tellement proche non plus. Enfantine, gamine même ils doivent dire.

et puis y'a l'autre. L'étoile noire.
Celle qui traîne sur ma main en ce moment.
Celle qui brille pas du tout. Mais alors vraiment pas.
Celle qui s'asseoit dans les couloirs et tend les jambes pour faire chier tout le monde. Celle qui se couche sur les tables, qui crie un petit bout de sa douleur de temps en temps, quand elle permet pas de supporter tout ce qu'il y a autour. Celle qui fait la gueule, qui dit pas bonjour, qui sort beaucoup son balladeur...

et je navigue entre les deux, passe de l'une à l'autre facilement, bien trop facilement. Plusieurs fois par jour même quelquefois.

On doit penser que je suis lunatique, mais en fait non je suis netwalitique...
c'est déjà ça...

je voudrais jetter à la poubelle l'étoile noir, quand elle vient tout d'un coup s'incruster, chasser l'autre alors que ça faisait deux jours qu'elle était en place. Je voudrais la déchirer, en faire de la poussière d'étoile, et la jeter du haut d'un grand pont, au-dessus d'une jolie rivière une nuit, un peu avant le lver de soleil. Comme ça il resterait plus que la pitite netwale.
Illicitement gravé par : ac-col-ade, a 22:11 sur la face C d'un disque rayé des biteulzes.
En savoir plus (la chose, +lire les 3 réactions)
Jeudi (08/01/04)
wish you were here
Illicitement gravé par : ac-col-ade, a 21:33 sur la face A d'un disque rayé des biteulzes.
En savoir plus (la chose, +lire les 5 réactions)
Mercredi (07/01/04)
cela nous aurait suffi

Est-ce que ça existe pour de vrai les vies simples ?
Ce genre de vie où on se pose pas des tas de questions idiotes qui servent finalement qu’à empirer la chose
où on vit en… harmonie, avec des gens qu’on aime.
Et avec nous-même.
où ce qu’on dit et ce qu’on fait sont cohérents
où les couleurs vont ensemble, la musique et les paroles, le rêve et la réalité, l’envie et le courage aussi.
Et nous tous seuls…

Est-ce que ça existe une vie logique, où les choses se déroulent comme elles Doivent se dérouler, où les gens disent ce qu’ils Doivent dire ?
Où ils ne se jettent pas joyeusement par la fenêtre ?

Une vie facile, où tout se déroule simplement, comme il faut.
Une vie qui vient vers vous, qui vous tend les bras même
Parce qu'elle a rien d'autre à fouttre que vous aider la vie
puisque tout est si simple pour elle.
Alors tant qu'à faire elle pourrait même un peu s'occuper de votre petit chemin, boucher les trous, virer les caillous, les embûches, les truc sur lesquels on trébuche sans arrêt. Comme ça on ferait plus de faux pas, et on n'aurait plus à les montrer. Ca plairait à tout le monde...
J'aimerais bien que ma vie s'occupe un peu plus de moi
Parce que je suis fatiguée moi, à force de luir courir après.

une vie comme au cinéma dirait Jull.



encore faudrait-il avoir le droit d'être utopiste (((et paresseux et égocentrique))) pour espérer tout ça







Illicitement gravé par : ac-col-ade, a 22:06 sur la face C d'un disque rayé des biteulzes.
En savoir plus (la chose, +lire les 2 réactions)
Mardi (06/01/04)
ici tout compe tout compte, ici tout compte
--> tout est compté
well welcome welcome well,
Welcome to Charla-town
Don't believe the liers
The super radio vampires




"je vous souhaite d'être des bons vivants, dans tous les sens de cette expression"




[j'trouve que c'est rassurant de se dire qu'on peut avoir un age et un métier d'adulte et être quelqu'un de chouette]
Illicitement gravé par : ac-col-ade, a 18:20 sur la face A d'un disque rayé des biteulzes.
En savoir plus (la chose, +lire les 0 réactions)
Dimanche (04/01/04)
Ghost world.
Paf. Ghost world.
Illicitement gravé par : ac-col-ade, a 17:20 sur la face C d'un disque rayé des biteulzes.
En savoir plus (la chose, +lire les 2 réactions)
Vendredi (02/01/04)
l'auberge espagnole
j'crois que c'est ça. j'crois même que c'était une bonne idée de re-regarder ce film [pour une fois] Ma vie est un incroyable bordel. J'trouve que c'est une jolie image. Que ça dit joliment tout un tas de sales trucs moches sales et compliqués. Tordus.

Alors je vais dire ça.


Ma vie est un infini bordel. Mon joueb aussi. Ma tête et tout le reste.

Je sais pas si c'est un euphémisme. En tous cas, c'est moins opressant que de dire autre chose.

On va dire que c'est optimiste. Voilà.
Illicitement gravé par : ac-col-ade, a 20:51 sur la face A d'un disque rayé des biteulzes.
En savoir plus (la chose, +lire les 2 réactions)
Mercredi (31/12/03)
life odyssey
Illicitement gravé par : ac-col-ade, a 18:09 sur la face C d'un disque rayé des biteulzes.
En savoir plus (la chose, +lire les 1 réactions)
sur le fil (2)

Tout comme j'ai l'impression qu'un gros truc va nous tomber sur la gueule bientôt, je me sens toute branlante, comme un petit funambule qui avait perdu l'équilibre. Sauf que je ne tomberai pas, et rien ne va s'écraser sur ma gueule. Parce que je suis une Jeune Fille Bien. et que les Jeunes Filles Bien, ça tombe pas - du moins personne ne les voit tomber- [faut vous dire monsieur que chez ces gens-là, on n'tombe pas monsieur, on n'tombe pas]

C'est l'histoire du petit funambule qui ce soir-là a un peu perdu l'équilibre et qui sait bien qu'il n'a pas de filet en-dessous de lui, parce que ce soir c'est la grande représentation et qu'il n'a pas droit à l'erreur. Seulement il a quand même perdu l'équilibre. Peut-être qu'il a trop de choses à l'intérieur de lui et qu'il a pas réussi à tout faire sortir avant de monter. Il a fait quelques pas. Lentement. Doucement. Tremblotant. Il essayait de se concentrer sur son fil. Uniquement sur son fil. Mais non. Son pied a glissé et lui a fermé les yeux, essayant de retrouver son équilibre. Alors le pauvre funambule, il est mort de trouille en plein milieu de son fil, les paupières serrées l'une contre l'autre au lieu de ses poings. Et il sait qu'il y a plein de gens qui l'observent, les yeux écarquillés, fascinés par ce faux-pas. Parce que le cirque, à force c'est chiant. Les numéros sont toujours les mêmes, ça n'a plus rien d'exceptionnel. Mais un funambule qui se casse la gueule, là on aura des trucs à raconter, et puis ptêt même qu'il descendra comme Mary Poppins avec son ombrelle. Alors le funambule, il voudrait bien leur hurler d'aller tous se faire foutre sauf qu'il est tellement tétanisé qu'il arrive plus à faire sortir quoi que ce soit de sa gorge.

Et puis ça s'arrête là parce que c'est un grand moment de suspens donc on fait la coupure pub maintenant, voir même la coupure suite-au-prochain-épisode. Et puis finalement c'était juste la coupure pub mais comme il y a eu un longue coupure d'électricité à cause de la tempête de neige qu'il y a dehors, le type il a pas vu la fin. Et puis comme le film n'était pas sur arte [fooorcément] y'a pas de rediffs. Et ce soir le type il passera Au Moins 5 minutes à penser à ce funambule qui fait chier à pas lui avoir laissé connaître le dénouement, et le lendemain, le type il dira qu'il a 'achement mal dormi parce qu'il a été tiraillé-anhhh pendant Archiiii-longtemmmps à cause de ça. Du coup il téléphonera à qqun qui a pas subi la même pas d'électricité parce qu'il habite moins dans la montagne que lui pour lui demander ce qui est arrivé et son copain lui dira que la funambule s'est effectivement cassé la gueule -ouais parce qu'on a oublié de préciser que dans l'histoire c'est pas lui le Héros hein- et que tout un tas de gens meeeerveilleux prêts au-cas-où-quand-même [dont le Héros de l'histoire, Foorcément bien plus brave et plus courageux et plus fort et plus intelligent -ah ouais quand même???- que les autres] ont essayé de l'empêcher de s'écraser. Mais le funambule, comme il est siii plein de mauvaise volonté il a fait eeexprèèès de Touuut faire pour s'écraser quand même. Du coup il est mort sur le coup -ouais il était haut quand même- et le Héros -wahouuu- a accouru vers lui pour voir s'il était complètement crevé et a dit aux autres "mais restez pas plantés là-annnh! appelez quelqu'unn!" -wahhh- pendant que lui restait à surveiller le funambule mort, "au cas où il aurait besoin d'aide-anhhhh".

alors on raccrochera le téléphone, satisfait. L'image du bon-héros-qui-vous-empêchera-pas-de-vous-endormir-pas-comme-l'autre-funambule en tête. Les gentils qui ont triomphé sur les "méchants-malgré-eux"

Sauf que dans la Vraie Vie, les funambules sont comme les Jeunes Filles Bien, ils se rattrapent toujours. [faut vous dire monsieur, que chez ces gens-là, on n'tombe pas monsieur, on n'tombe pas] Dans la Vraie Vie on a pas le droit d'être tétanisé. Quand on fait un faux pas on le rattrape immédiatement parce qu'il Faut que les autres l'oublient.

Moi mes faux pas j’voudrais bien pouvoir les montrer, j’voudrais bien pouvoir les cracher. Comme les souhaits.

De tous ses copains Du cirque forain Pas un n'avait dit Au vieux funambule Qu'il était aussi Parfois somnambule Ca n'aurait servi Strictement à rien

Le public parti Quand la lune dehors Au travers du trou De la vieille toile Allumait un ciel Tout rempli d'étoiles Le vieux funambule Arrivait à l'heure

Lui qui n'était pas Tellement sûr de lui Qui souffrait des reins Qui avait des vertiges Etait tout changé C'était un prodige Oui c'était vraiment Le jour et la nuit

Plus besoin d'ombrelle Ni de balancier Les sauts périlleux Devenaient faciles Il était grâcieux Il était agile Comme un demi-dieu Sur son fils d'acier

Et ce fut ainsi Qu'un enfant le vit Un enfant puni Ou un fils de pauvre Qui s'était glissé Dans l'odeur des fauves Et qui l'admirait D'un regard ravi

Spectateur fortuit De ce numéro L'enfant applaudit De tant de merveilles Mais un somnambule Quand on le réveille Comme un funambule Ca tombe de haut

De tous ses copains Du cirque forain Pas un n'avait dit Au vieux funambule Qu'il était aussi Parfois somnambule Les gens du voyage Sont des gens très bien
[Le funambule - Jean Roger Caussimon]

Illicitement gravé par : ac-col-ade, a 17:11 sur la face C d'un disque rayé des biteulzes.
En savoir plus (la chose, +lire les 4 réactions)
Mardi (30/12/03)
S'il pleuvait des larmes

S'il pleuvait des larmes Lorsque meurt un amour S'il pleuvait des larmes Lorsque des coeurs sont lourds

Sur la terre entière Pendant quarante jours Des larmes amères Engloutiraient les tours

S'il pleuvait des larmes Lorsque meurt un enfant S'il pleuvait des larmes Au rire des méchants

Sur la terre entière En flots gris et glacés Des larmes amères Rouleraient le passé

S'il pleuvait des larmes Quand on tue les coeurs purs S'il pleuvait des larmes Quand on crève sous les murs

Sur la terre entière Il y aurait déluge Des larmes amères Des coupables et des juges

S'il pleuvait des larmes Chaque fois que la mort Brandissant ses armes Fait sauter des décors

Sur la terre entière Il n'y aurait plus rien Qu'les larmes amères Des deuils et du destin.

[Boris Vian]

moi j'voudrais qu'il pleuve des sourires, et des soeurettes. des chansons comme une journée particulière, retour à l'hotel, madame, mad world, st petersbourg, stairway to heaven, all the young dudes, vivant poeme, fais ton voyage, de tous ses feux, killian's red, thrasher, i will, fake plastic tree, nowhere man... etc [et ceux que j'oublie] et des poêmes de boris vian ou emily dickinson des livres chouetttes comme l'écume des jours, comment je suis devenu stupide, poussières d'anges, sur la route, le potit prince, calvin&hobbes... et des films comme amélie poulain, donnie darko, american history X, the virgin suicides, edward aux mains d'argent, requiem for a dream, american beauty... j'voudrais qu'il pleuve de la rosée tout scintillante et des rayons de soleil j'voudrais qu'il pleuve des papillons et des chants d'oiseaux j'voudrais qu'il pleuve des notes de musique, et des jolis dessisn d'enfants j'voudrais qu'il pleuve de la fraîcheur et un peu de neuf des morceaux de nuit et de douceur des bouts d'envie et puis de vie aussi j'voudrais qu'il pleuve des gens biens j'voudrais qu'il pleuve du courage et tout ce genre de trucs

et tant qu'à faire pourquoi les guitares ne pousseraient pas sur les arbres?

j'voudrais que tout ça me pleuve dessus parce que je suis bien trop flemmarde pour aller le chercher moi-même
Illicitement gravé par : ac-col-ade, a 23:42 sur la face C d'un disque rayé des biteulzes.
En savoir plus (la chose, +lire les 1 réactions)
Un peu plus...