Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Vendredi (03/06/05)
Voilà, c'est fini...
--> Comme dirait l'autre

Mon histoire d'Amour avec C. est terminée, ce joueb s'arrête donc aussi.
Il est le reflet de cette vie passée, il me faut donc tourner une page virtuelle.
Je reprendrai sans doute un joueb (ici ou ailleurs), sous une nouvelle identité, pour une nouvelle vie.

Une pensée pour ceux qui m'ont suivi durant ces 2 années de déballage.

A bientôt ?

T.

Ecrit par T., à 09:44 dans la rubrique Textes .
Lire l'article ! (suite de l'article + 9 commentaires)
Vendredi (15/04/05)
Les trois secondes qui tuent.

"Votre compagne est-elle votre meilleure amie ?"
"Si vous deviez recommencer, le feriez-vous avec la même femme ?"

Ecrit par T., à 14:42 dans la rubrique Textes .
Lire l'article ! (suite de l'article + 10 commentaires)
Mercredi (26/01/05)
Hommage
--> à Seb
"Nous aurons bientôt chez nous quelque chose de bien plus redoutable que la dictature des paysans et des ouvriers - nous aurons la culture des paysans et des ouvriers."
Ecrit par T., à 12:05 dans la rubrique Textes .
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Vendredi (17/12/04)
Tu aimes la foule ? Alors fais comme moi !

Bon je vais laisser mes angoisses existentielles pour parler d'un sujet autrement plus grave : les cadeaux de Noël !

Ecrit par T., à 09:01 dans la rubrique Textes .
Lire l'article ! (suite de l'article + 7 commentaires)
Mercredi (08/10/03)
Comment un test à deux balles me décrypte et me dérange...

Beaucoup besoin d’amour : profil affectif

Ecrit par T., à 13:48 dans la rubrique Textes .
Lire l'article ! (suite de l'article + 24 commentaires)
Lundi (09/06/03)
"Vingt-cinq ans"
--> de Superflu

Regarde-nous
Vingt-cinq ans
Ca n'est plus tout à fait pareil déjà
Oh je sais tu vas me dire
Ca n'est pas encore vieux
Mais ça pourrait le devenir
Tu as vu mes yeux
Tu as vu ta peau
Et le cheveu blanc chez untel

Ecrit par T., à 10:55 dans la rubrique Textes .
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Lundi (02/06/03)
Franchir le pas pour être plus heureux
Pas pu écrire ce week-end car ma chère et tendre ne travaillait pas. En faisant le tour de mes jouebs de prédilection ce matin je suis tombé sur ce témoignage que rapportait elle même la diariste du site (http://perso.club-internet.fr/manon.atla/). "Un jour, enfin, j'ai rencontré ma psy. A ce moment-là, j'ai commencé à gravir une montagne. Cette montagne était celle de mon histoire. Ce n'était pas fatiguant, ni difficile, car en montant, je trouvais de l'air pur, et cet air me donnait la force de monter plus haut. J'ai ouvert les multiples boites scellées de mon cerveaux. Une boite par vérité, une surprise par boite : des surprises à mon sujet, je découvrais qui j'étais et que j'étais quelqu'un de bien ; des surprises au sujet de mon entourage, ces personnes si sympas, si intelligentes, n'étaient qu'un tas de néfastes qui m'avaient bien aidé à m'enfoncer. En ouvrant toutes ces petites boites, je me suis aperçu que j'étais dans le faux du début jusqu'à la fin. Tout ce que j'avais appris, compris, entendu et vu était faux. Plus les boites s'ouvraient, plus la vérité jaillissait. La vérité, ça ne fait pas mal, lorsqu'elle est gérée, ça fait même le plus grand bien. N'hésitez pas avec les psy ! N'hésitez pas à abandonner les mauvais, et n'hésitez pas à vous faire suivre par les bons. Les psys ne sont pas des fous pour soigner d'autres fous. Les gens qui disent cela ont tout simplement peur de ce qu'ils pourraient découvrir en eux. Moi, je n'ai pas eu peur (enfin... jusqu'à ce que je me décide à consulter!), j'ai forcé mon cerveau à se réveiller et à tout me dévoiler. Je voulais tellement la vérité que j'étais prête à découvrir n'importe quoi. Et j'ai découvert que le petit ange qui était mon frère, était en réalité un pervers qui, toute sa vie, avait tiré son plaisir de ma souffrance. Bon... voilà... et après ? Après il y a la vie. Le message est passé ou j'en rajoute encore un petit peu ? Allez, j'en remet une petite couche pour la forme : Y'en a marre de souffrir, personne ne s'est donné le mal de naître pour souffrir. Il faut oublier les autres, il faut oublier les conseils, il ne faut penser qu'à soi parce que c'est comme ça qu'il est possible de prendre soin de soi. Personne ne se fait souffrir, les autres s'en chargent. Alors mettez-vous en avant, c'est comme ça qu'on avance, et n'ayez pas peur de vous planter, sans se planter, on ne peut pas pousser. " Je pense qu'après çà je suis d'autant plus décidé à prendre contact avec un psy. T.
Ecrit par T., à 10:09 dans la rubrique Textes .
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mercredi (28/05/03)
Ma check-list

Liste pour mon mieux être :

Ecrit par T., à 10:44 dans la rubrique Textes .
Lire l'article ! (suite de l'article + 7 commentaires)
Mardi (27/05/03)
Récit d'une rupture prévisible

Ou comment je nous ai déçu...

Ecrit par T., à 15:30 dans la rubrique Textes .
Lire l'article ! (suite de l'article + 8 commentaires)
Lundi (26/05/03)
Du pouvoir sur les autres

Ce week-end nous avons vu des amis de ma chère et tendre, ce n'était que la 2ème fois que je les voyais mais j'ai l'impression de les connaître depuis des années, pourquoi ? Parce qu'ils font beaucoup parler d'eux...

Ecrit par T., à 15:07 dans la rubrique Textes .
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Articles suivants